Enriqué Dubut directeur Burpees Studio

« Dans notre salle de sport, les gens ne sont jamais seuls » Enriqué, manager de Burpees Studio

Enriqué Dubut, 30 ans, est le directeur associé de la salle de sport Burpees Studio à L’Heure Tranquille. Depuis septembre 2018, avec son équipe, il fait grandir ce club atypique dans l’univers des salles de sport. No machine, 100% coach, Burpees studio propose uniquement des cours collectifs coachés avec près de 55 créneaux par semaine allant du Yoga à l’entraînement physique intense. Rencontre avec un manager de salle de sport, pas comme les autres.

 

J’étais un jeune prof de zumba, de ragga

L’idée du studio est née en 2015 avec la création de l’enseigne Burpees à Tours Nord. Le projet était de créer un club de sport associant une box de CrossFit et un studio de fitness. À cette époque les associés fondateurs m’ont contacté pour faire partie de l’aventure. J’étais alors un jeune prof spécialisé dans les cours de fitness dansés type Zumba et Ragga. C’étaient des cours uniques car j’y avais mis un style bien à moi. Du coup ça cartonnait car aucun autre club ne proposait des cours aussi originaux. Je correspondais exactement à ce que recherchait Burpees, des coachs qui créent leurs propres cours de fitness et qui s’y investissent pleinement. C’est comme ça que l’aventure a commencé à Tours Nord en 2015 puis s’est ensuite poursuivie à L’Heure Tranquille

 

On voulait créer une salle de sport plus humaine

Quand on a créé le Studio à Tours Nord, avant de le déménager à L’Heure Tranquille, on voulait créer une salle de sport plus humaine, communautaire. Cette idée est née du constat que les salles de sport avaient tendance à se déshumaniser en proposant toujours moins de coachs pour tirer sur les tarifs. Du coup les gens se retrouvent seuls sur une machine ou face à un écran vidéo. Moi je trouve ça triste sans parler de la faible plus-value en termes de coaching.

Les gens s’entraînent seuls, souvent mal et leurs efforts sont peu récompensés

Les gens s’entraînent seuls, souvent mal et leurs efforts sont peu récompensés. On les dégoutte des salles de sport avec un modèle économique qui repose sur le turn over. Avec le studio on a décidé de ne proposer que des cours collectifs encadrés par un coach. Dans notre salle de sport, les gens ne sont jamais seuls, le coach vient toujours les voir et ils partagent une expérience, un moment de la journée, avec les autres participants aux cours.

 

Laisser aux coachs l’autonomie de créer et de diriger leurs cours

En 2015 quand on a commencé, on a fait comme toutes les salles de sport, on a acheté certains cours sur étagère. Tous les 3 mois le coach reçoit une chorégraphie et une bande-son, il apprend le cours par cœur et le restitue aux adhérents. Certains de ces cours sont bien conçus et plutôt de bonne qualité mais on voulait proposer une autre expérience, prendre le contre-pied avec moins de routine et surtout donner une autre place aux coachs. En 2018, quand on a déménagé à L’Heure Tranquille on a décidé de ne plus acheter de cours mais de laisser aux coachs l’autonomie de créer et de diriger leurs cours comme ils le veulent. Ça a changé beaucoup de choses dans le rapport que les coachs ont avec leurs adhérents et sur la qualité du coaching qu’ils dispensent.

le coach montre le mouvement et passe voir chaque adhérent

La première chose c’est que le coach dispense un cours qu’il a créé. Il est donc plus investi et humainement c’est beaucoup plus valorisant pour lui. Ensuite chaque cours est désormais différent du précédent et on offre ainsi une nouvelle expérience à chaque cours et non plus tous les 3 mois. Enfin le coach n’est plus en exhibition, c’est-à-dire qu’il n’est plus sur une estrade à animer le cours suivant la même chorégraphie prévue à chaque cours. Désormais le coach montre le mouvement et passe voir chaque adhérent pour le motiver et le corriger et ça fait une grande différence. Chez nous le coaching n’est pas seulement personnalisé, il est permanent !

 

Nous connaissons quasiment tous les adhérents par leurs prénoms

Aujourd’hui je gère une équipe de 12 coachs et nous dispensons 55 cours de fitness par semaine. Ça va du yoga pour le plus calme à l’entraînement intense ou le cours de danse effréné pour les plus énergiques. Je pense que nous avons réussi à créer un lieu où les gens ont plaisir à se retrouver pour venir faire du sport. Ici il n’y a pas de personnes isolées focalisées sur leurs téléphones avec des oreillettes.

Les gens se connaissent à force de s’entraîner ensemble et des liens se créent

Les gens se connaissent à force de s’entraîner ensemble et des liens se créent, parfois d’amitié, parfois plus. Nous-mêmes nous connaissons quasiment tous les adhérents par leurs prénoms et à l’accueil l’ambiance est souvent très familiale. Les coachs sont très attachés à leurs cours et surtout aux gens qui y participent. Je pense qu’humainement on a réussi à créer la salle de sport qu’on imaginait en 2015.

 

Essai gratuit

 

Planning

 

« Dans notre salle de sport, les gens ne sont jamais seuls » Enriqué, manager de Burpees Studio